Chess & Strategy

Présentation de la tactique et différence avec la stratégieEntrainement tactique : l'attaque double 001

Au jeu d'échecs, la tactique est la capacité de mener une attaque ou une défense afin d'obtenir un avantage tangible (matériel ou positionnel). Elle fait appel à la capacité de calcul et repose sur des manœuvres, des sacrifices et des combinaisons. La tactique se distingue de la stratégie, qui porte sur des plans et des avantages positionnels à long terme.

Une des fondations de la tactique est l'attaque double : l'adversaire ne peut contrer les deux attaques simultanément, et perd un avantage au coup suivant. Dans cette catégorie, on peut citer la fourchette, l'enfilade, l'attaque à la découverte, l'attaque rayons X, l'élimination d'un défenseur, la surcharge et l'interférence.

Le clouage tombe aussi partiellement dans cette catégorie, bien que le défenseur ne soit pas forcé de répondre à la menace, et le clouage peut persister. Le clouage est donc parfois plus stratégique que tactique.
Différents types de tactiques interviennent souvent dans une combinaison. Comme les tactiques de base évoquées plus haut, la combinaison vise à obtenir un avantage et à restreindre les possibilités de l'adversaire, mais elle est plus complexe et peut s'étendre sur plusieurs coups.

Exemple : la fourchette


Enoncé :  Les Blancs ont un pion de plus, mais une position trop ouverte sur leur roque. Le Champion arménien Tigran Petrossian a une prédilection pour les cavaliers et, ici, il règle tous ses problèmes grâce à un stratagème classique: la fourchette. Voyez-vous comment ?

La solution : Petrossian 1-0 Spassky

Cet exercice est extrait du livre L'oeil tactique d'Emmanuel Neiman.

Entraînement tactique [001] - [002] - [003]
 


2007-2013 © Chess & Strategy - Tous droits réservés - Reproduction et diffusion interdites